Le vendredi 22 juin 2018, lors du vernissage de notre exposition “Histoires de Famille – Porteurs et quêteurs de la Famille Gayant”, un Douaisien  a offert à la Famille Gayant un objet extraordinaire, vestige des fêtes de Gayant du XIXe siècle.
Il s’agit du hochet du Sot des Canonniers, appelé affectueusement le “Baudet décaroché”

Sa trace était perdue depuis plus de 100 ans.
Des cartes postales (avant 1911) montrent qu’il avait été remplacé par un tronc.

En 1862, le personnage semble avoir des bras.

Mais en 1839, nous découvrons bien le hochet retrouvé  !